Les 10 choses à savoir sur « el Día de los Muertos » au Mexique

Nous avons tous entendu parler du « el Día de los Muertos » au Mexique et nous savons à quel point cette fête est importante dans la culture mexicaine. Chaque année, nous voyons des déguisements, des autels, des offrandes et surtout beaucoup de crânes et têtes de mort, mais derrière cette célébration il y a beaucoup plus. Voici quelques-unes des choses que vous devez savoir sur « el Día de los Muertos » :

1.- Qu’est-ce que « el Día de los Muertos » ?

Le Jour des Morts est une célébration de la vie et de la mort. Cette fête a ses origines au Mexique, mais elle est aujourd’hui célébrée dans de nombreux autres pays et l’un de ses symboles les plus connus sont les têtes de mort mexicaines colorées (on les appelle aussi « calacas »). Le Jour des Morts est une fête dans laquelle chaque rituel a sa signification symbolique.

2.- Le Jour des Morts au Mexique n’est pas une version d’Halloween.

Il est vrai qu’il existe certaines similitudes, mais ces deux fêtes sont très différentes l’une de l’autre. Halloween est célébrée la nuit du 31 octobre et est fondamentalement une nuit de peur et de terreur. Le Jour des Morts est célébré sur deux jours, le 1er et le 2 novembre, le Jour de la Toussaint et le Jour des Morts dans le calendrier catholique. Dans certaines régions du pays, la célébration est avancée au 31 octobre. En outre, la tradition et le ton de cette fête sont très différents de ceux d’Halloween. « El Día de los Muertos » au Mexique est une fête pleine de couleurs et de joie.

Il est vrai que le thème central de la célébration est la mort, mais elle a pour but de célébrer la vie et de montrer l’amour et le respect pour la famille et les amis qui ne sont plus là. Les gens se déguisent, se maquillent, font la fête, chantent et font des offrandes aux défunts.

3.- Histoire

« El Día de los Muertos » est né il y a plusieurs milliers d’années chez les Aztèques, les Toltèques et d’autres peuples Nahua, qui considéraient qu’il était irrespectueux de pleurer les morts. Pour ces cultures préhispaniques, la mort est quelque chose de naturel qui fait simplement partie du processus. Les morts étaient toujours membres de la communauté, maintenus en vie dans leur mémoire et leur esprit et pendant ces jours, ils retournaient temporairement sur Terre. La célébration du Jour des Morts telle que nous la connaissons aujourd’hui est un mélange de rites religieux préhispaniques et de festivités chrétiennes.

4.- « Calaveras » littéraires

Calavera signifie « tête de mort » ou « crâne ». Mais à la fin du 18e et au début du 19e siècle, le terme « calavera » était utilisé pour décrire des poèmes courts et humoristiques, qui étaient souvent des épitaphes sarcastiques de pierres tombales publiées dans des journaux qui se moquaient des vivants. Ces calaveras littéraires ont fini par devenir un élément populaire des célébrations du Jour des Morts. Aujourd’hui, cette pratique est toujours très vivante et ces poèmes pleins d’ingéniosité sont publiés et diffusés à la télévision et à la radio.

5.- La Catrina

Au début du XXe siècle, le caricaturiste politique et lithographe mexicain José Guadalupe Posada a créé un dessin pour accompagner une calavera littéraire. Posada a dessiné sa personnification de la mort d’une élégante tenue française et l’a appelée « Calavera Garbancera », dans l’intention de faire un commentaire social sur l’imitation de la sophistication européenne par la société mexicaine. « Todos somos calaveras », est une citation attribuée à Posada qui signifie « nous sommes tous des squelettes », que sous tous les ornements, nous sommes tous les mêmes.

En 1947, l’artiste Diego Rivera a inclus la création stylisée de Posada dans son chef-d’œuvre, la peinture murale « Sueño de una tarde de domingo en el parque de la Alameda » (Rêve d’un dimanche après-midi dans le parc de l’Alameda). La Calavera de Posada était habillée d’un grand sombrero (chapeau) féminin et Rivera en a fait sa femme et l’a appelée Catrina, qui signifie en argot « la riche ». Aujourd’hui, la Catrina est le symbole le plus reconnu de « El Día de los Muertos ».

6.- Autels et offrandes

L’élément principal de la célébration est un autel qui est construit dans les maisons et les cimetières. Ce ne sont pas des autels pour le culte, mais des autels pour faire les offrandes et pour accueillir les esprits qui retournent pendant deux jours dans le royaume des vivants. Ces autels sont remplis d’offrandes : eau pour la soif après le long voyage, nourriture, photos et une bougie pour chaque parent ou ami décédé. Si l’un des esprits est un enfant, des jouets sont également placés sur l’autel.

Les soucis sont les fleurs les plus couramment utilisées pour décorer l’autel et sont dispersés de l’autel à la tombe. Les pétales de souci guident les âmes vers leur lieu de repos. La fumée de l’encens de copal, fabriqué à partir de résine d’arbre, purifie la zone autour de l’autel.

7.- La nourriture des morts

Au Mexique, on pense que les esprits ont faim et soif après le long voyage et les familles placent les plats préférés du défunt sur l’autel. Une autre offrande typique est le « pan de muerto » (pain des morts).

Le Pan de muerto est un pain sucré typique qui contient des graines d’anis et est décoré d’os et de crânes en pâte. Les crânes en sucre font partie aussi de la tradition. Ces crânes sont pressés dans des moules et décorés de couleurs vives et existent dans toutes les tailles et tous les niveaux de complexité.

Les boissons, telles que « el pulque », une boisson fermentée sucrée fabriquée à partir de la sève de l’agave ; « el atole », une bouillie chaude et fine à base de farine de maïs, à laquelle on ajoute du sucre de canne non raffiné, de la cannelle et de la vanille ; et le chocolat chaud.

8.- Déguisements

« El Día de los Muertos » est une fête sociale qui se déroule dans les rues et sur les places publiques à toute heure du jour et de la nuit. Se déguiser en squelette fait partie du plaisir. Des personnes de tous âges se maquillent le visage pour ressembler à des têtes de mort et, en imitant le crâne de Catrina, portent des costumes et des robes fantaisistes. Les gens portent des objets qui font du bruit pour faire la fête et pour réveiller les morts.

9.- « Papel picado » (papier perforé)

Les artisans empilent des dizaines de couches de papier de soie coloré, puis perforent les couches avec des marteaux et des ciseaux. Le « papel picado » n’est pas seulement utilisé pendant « el Día de los Muertos », mais constitue également une décoration typique de cette fête. Placé autour des autels et dans les rues, il représente le vent et la fragilité de la vie.

10.- Patrimoine culturel de l’UNESCO

Grâce aux efforts de l’UNESCO, le terme « patrimoine culturel » inclut également les expressions vivantes de la culture et des traditions transmises de génération en génération. Le Jour des Morts fait partie de la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO depuis 2008. Les Mexicains de toutes religions et ethnies célèbrent le Jour des Morts, mais cette fête est avant tout une réaffirmation de la vie indigène.

Grâce à l’UNESCO et à la globalisation, « El Día de los Muertos » est plus populaire que jamais. Les célébrations ont lieu dans de nombreux pays différents, mais les plus authentiques restent celles du Mexique. Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à assister à cette célébration.

A voir aussi sur le blog

Sélection produits Septembre 2021

produit tête de mort 1

Femmes Crâne Imprimer Taille Plus Casual Tenue Décontractée Col V À Manches 3/4 Robe

produit tête de mort 2

Sac en Tissu avec imprimé tête de Mort, Fermeture à Bouton Pression, Sac à Main, Sac de Course, Sac, Unisexe 02012194, Couleur:Noir

produit tête de mort 3

Boucles d`oreilles pendantes à levier en argent sterling 925 avec tête de mort et papillon - Style vintage - Noir

produit tête de mort 4

JACK & JONES - T-shirt à col rond MUSTHAVE pour homme

produit tête de mort 5

Homme Analogique Quartz Montre Tête de Mort Avec Acier Inoxydable Grand Cadran (Noir)

produit tête de mort 6

Jewelry - Bague Chevalière Crâne Adam Tête de Mort Croix Templier Acier Argenté Biker Triker

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Home Blog